Toucher du bois

Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+

Podziel się tą stroną

toucher-du-bois

TOUCHER DU BOIS

« Toucher du bois » exprime une superstition déjà pratiquée dans les années -660 av. JC par les Perses.

Adeptes du mazdéisme (religion iranienne qui doit son nom à son dieu principal, Ahura Mazda), les Perses se mettaient en effet sous la puissance protectrice d’Atar, génie du feu, lorsqu’ils touchaient du bois. Le geste superstitieux de « toucher le bois » leur permettait alors de conjurer le mauvais sort.

En parallèle, les Egyptiens, quant à eux, étaient persuadés que le bois diffusait un magnétisme bénéfique qui les protégeait et leur offrait une bonne santé lorsqu’ils se mettaient à son contact.

Cette expression, alors liée à la religion, a ensuite également été associée aux Chrétiens, qui, au Moyen-Age, reproduisaient ce geste pour se protéger de l’adversité, en référence à la crucifixion de Jésus sur une croix en bois.

Accompagnée de la phrase « Je touche du bois », l’exécution de ce geste est de nos jours symbolique, supposant permettre la réalisation de vœux de réussite, bonheur et santé.