Quelles sont les conséquences si un mur humide n’est pas traité ?

Print this page
Imprimer
Un mur humide non traité peut avoir des consequences sur une habitation

Les causes d’un mur humide peuvent être nombreuses : infiltration d’eau, condensation ou bien humidité ascensionnelle ou capillaire (migration de l’humidité du sol vers les murs). Bien que les habitations les plus touchées par ce problème  soient les maisons anciennes, les constructions récentes peuvent également être concernées si l’arase étanche, qui a pour rôle de rupteur capillaire entre les fondations et les élévations, est défectueuse, inexistante ou rendue obsolète suite aux aménagements extérieurs.

Il est important de traiter les murs dès l’apparition des premiers signes d’humidité car les conséquences sur un logement peuvent être désastreuses en plus d’être néfastes pour la santé.

Humidité et dégradation esthétique

Si les murs d’une maison sont humides, vous constaterez en premier lieu des conséquences esthétiques. Que ce soit sur les murs extérieurs avec l’apparition de végétaux tels que des lichens ou des algues ou à l’intérieur avec le décollement des peintures ou des papiers peints. Ces dégradations s’accompagnent de tâches et coulures noires, de salpêtre (qui se matérialise par des dépôts blanchâtres) et de moisissures.

Cependant ces conséquences sont loin de n’être qu’esthétiques et en entraînent de nouvelles. Les végétaux aggravant considérablement la perméabilité des matériaux touchés, un cycle infernal s’initie.

La déformation structurelle du bâtiment

Avec le froid, l’eau retenue dans les murs peut se transformer en gel et provoquer des fissures par éclatement du matériau1. C’est un véritable cercle vicieux qui fragilise la structure du bâtiment car ces fissures vont favoriser l’infiltration d’eau et s’agrandir de nouveau avec le froid. L’humidité peut donc entraîner des conséquences irréversibles sur la solidité des fondations de l’habitation.

Apparition de nuisibles

Le risque lorsque les murs sont humides, est d’attirer des organismes nuisibles tels que la mérule, champignon surnommé « lèpre des maisons », qui s’attaque au bois et se répand jusque dans les fondations.

Inconfort et surconsommation d’énergie

L’humidité contenue dans les murs d’une maison va s’évaporer et augmenter fortement le taux d’humidité de l’air des pièces à vivre. Les températures vont par conséquent baisser et il faudra surchauffer l’intérieur pour pallier à cet inconfort thermique. La conséquence sera donc une surconsommation d’énergie couplée à une odeur de moisissure qui deviendra omniprésente.

Insalubrité et répercussions sur la santé

Un taux d’humidité élevé est souvent source d’apparition de moisissures à l’intérieur d’une habitation. Cette insalubrité du logement peut avoir des répercussions néfastes pour la santé. En effet les spores dégagées par les moisissures sont nocives pour les poumons pouvant entraîner des problèmes respiratoires, maux de tête, augmentation des symptômes asthmatiques, toux et également des allergies.

Afin d’éviter ces inconvénients qui peuvent s’avérer être catastrophiques sur le long terme, Adkalis, spécialiste de la préservation des matériaux du bâtiment, a créé une gamme complète dédié au traitement de l’humidité. Les produits XILIX BLOCKAQUA  permettent ainsi de créer une barrière étanche au cœur du mur par injection longue durée efficaces même sur les murs gorgés d’eau.

En savoir plus sur la gamme XILIX BLOCKAQUA